Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Home Sweet Home

  • : Housewife... but not desperate !
  • Housewife... but not desperate !
  • : Petites croix, cuisine, voyages, photographie, mon parcours pour devenir assistante maternelle, mon installation dans l'estuaire de la Gironde, mes premiers pas au crochet ... Vous trouverez tout cela, et bien plus encore, sur mon blog ! Bref, venez vite, il y a plein de choses à découvrir et pour tous les goûts !
  • Contact

Recherche

Related Posts with Thumbnails
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 07:07
Le sous-marin de poche Nautile de l'Ifremer a plongé, lundi 22 juin, pour tenter de localiser les boîtes noires de l'Airbus A330 d'Air France disparu le 1er juin dans l'Atlantique sud. 


Il s'est guidé sur le signal très faible émis par les balises de ces boîtes qui a été capté par les bâtiments de la marine française. Les recherches sont rendues difficiles par un relief sous-marin très tourmenté, dont les fonds avoisinent les 5 000 mètres de profondeur. Les balises de ces boîtes disposent encore d'une autonomie d'une huitaine de jours.


ONZE CORPS IDENTIFIÉS

L'Airbus A330, qui assurait le vol AF447 entre Rio et Paris, s'est abîmé dans l'Atlantique le 1er juin, entraînant la mort de 228 personnes. Aucune hypothèse officielle n'a pu encore être avancée sur les causes de la catastrophe. Depuis plus d'une semaine, les opérations de recherche des boîtes noires de l'Airbus d'Air France se concentraient à 1 350 km au large des côtes de Recife. "Cet endroit probable est situé dans une zone de 70 km de rayon" à partir de la dernière position de l'avion envoyée par message automatique, déclarait, le 12 juin, le général de l'armée de l'air Ramon Cardoso, avant d'ajouter : "C'est là, à 850 km au nord-est de l'archipel de Fernando de Noronha et à 1 350 km de Recife, que les navires français ont commencé leur travail avec des sonars."

Les premiers débris de l'Airbus recueillis en mer, dont la dérive et la pointe de l'une des ailes, sont entreposés dans un hangar de l'aéroport de Recife à la disposition du Bureau d'enquête et d'analyses, l'organisme officiel français chargé de l'enquête technique. Onze des 50 corps recueillis au cours des recherches menées dans l'océan Atlantique après le crash de l'Airbus d'Air France ont été identifiés grâce aux empreintes digitales et aux dossiers dentaires, ont annoncé dimanche les autorités brésiliennes.

Sources : lemonde.fr

 

Elles ne sont que repérées il y a encore beaucoup de travail à effectuer avant de les trouver et de les récupérer.

Mais franchement, je ne pensais pas qu'ils seraient capable de, ne serait-ce, les repérer !

 

Si jamais ils n'arrivaient pas à les récupérer et à en exploiter les données... on ne saurait jamais ce qui est arrivé au vol AF447...

Partager cet article

Repost 0
Published by Régine - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Vanessabzh29 23/06/2009 11:08

j'ai vu ça oui qu'ils les avaient repéré, espérons qu'ils arrivent à les récupérer afin de connaître les circonstances de cet accident aérien surtout pour les familles bisous bonne journée

Régine 26/06/2009 19:25


Finalement, il semblerait qu'ils ne les ai pas repérés...

Ces journalistes.... C'est toujours à celui qui annoncera le premier et tant pis si c'est pas vérifié.

Je pense que pour battre le JT bolivien qui était tout fier d'avoir réussi à acquérir la vidéo filmée par un passager pendant le crash et qui a en fait diffusé des extraits.... de l'épisode pilote
de lost...

Franchement, c'est tellement pathétique que je ne sais même pas si l'on doit en ou en !

Je te souhaite un bon week-end

Bisous