Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Home Sweet Home

  • : Housewife... but not desperate !
  • Housewife... but not desperate !
  • : Petites croix, cuisine, voyages, photographie, mon parcours pour devenir assistante maternelle, mon installation dans l'estuaire de la Gironde, mes premiers pas au crochet ... Vous trouverez tout cela, et bien plus encore, sur mon blog ! Bref, venez vite, il y a plein de choses à découvrir et pour tous les goûts !
  • Contact

Recherche

Related Posts with Thumbnails
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 17:24
Entre les recommandations du pédiatre, les conseils de grand-mère et les goûts de chaque enfant, l’alimentation devient vite un vrai casse-tête !
Faites le point pour composer l’assiette idéale de votre bébé.

Trop de protéines c'est un risque de surpoids

Vrai. Un lien entre des menus trop riches en protéines avant 3 ans et un risque d’obésité a été démontré. Il faut donc limiter la consommation de protéines en fonction de l’âge de l’enfant :

- avant 6 mois : lait maternel (plus faible en protéines que le lait infantile) ou à défaut lait infantile.
- de 6 mois à 1 an : 10g par jour de viande, de poisson ou d’œuf (20g à partir du 9ème mois).
- de 1 an à 2 an : 30g par jour de viande, de poisson ou d’œuf.
Attention, optez pour des produits laitiers spécifiques aux bébés car plus de deux fois moins riches en protéines que ceux à base de lait de vache ! 

Tous les bébés aiment le sucre

Vrai. Le goût de la saveur sucrée est inné chez tous les enfants. D’ailleurs le lait maternel possède un goût très sucré. C’est pourquoi il ne faut pas encourager bébé à en manger trop sous peine de l’exposer à des problèmes de poids. Pour apporter à votre enfant toute l’énergie nécessaire, préférez le fructose contenu dans les fruits sous forme de compote par exemple ou les sucres lents qu’on trouve dans les produits céréaliers (céréales, pain, pâtes, riz…) aux sucres rapides qui doivent rester exceptionnels dans les menus de la semaine (biscuits, chocolat, confiture…).

Fruits et légumes sont permis dès 5 mois

Vrai et faux. Ils sont permis... mais pas tous. Certains fruits exotiques (kiwi, ananas, mangue) peuvent déclencher des allergies. Mieux vaut attendre 9 mois ou un an pour les introduire. Dans tous les cas, surveillez les éventuelles réactions sur la peau de bébé. Quant aux légumes, on recommande d’attendre aussi 9 mois ou un an pour les choux qui peuvent provoquer des ballonnements. Attention aussi aux aubergines, souvent allergisantes.

Les bébés ne doivent pas consommer de matières grasses

Faux. Dès la diversification alimentaire, vous pouvez introduire une cuillère à café d’huile ou une noisette de beurre (par jour) dans les recettes de bébé. Variez les sources de matières grasses car elles apportent toutes des nutriments différents et indispensables à la croissance de votre enfant. Ne dépassez pas les doses sinon bébé risque de prendre du poids inutilement. A noter : il faut ajouter ces graisses « à froid » sur des aliments cuits à la vapeur.

Un enfant qui mange des solides n’a plus besoin de lait

Faux. Un bébé doit boire au moins 500ml de lait par jour jusqu’à un an et cela pour couvrir ses besoins en calcium. Dès 6 mois, donnez-lui du lait deuxième âge plus adapté à son développement. Dès un an, vous pouvez passer au lait de croissance. S’il a soif, vous pouvez proposer de l’eau faiblement minéralisée à votre petit.

L'allaitement exclusif couvre tous ses besoins

Vrai. Jusqu'à 6 mois, le lait maternel fournit exactement à votre enfant tous les nutriments dont il a besoin ! La diversification alimentaire peut commencer vers 4-5 mois mais rien ne vous y oblige sur un plan de la santé avant 6 mois. De plus, le lait de femme change de goût avec l’alimentation de la mère, ce qui permet un éveil précoce aux différentes saveurs.

Les bébés n’ont pas le droit de manger épicé

Faux. Mis à part le sel dont il faut limiter l’usage (inutile jusqu’à un an), tous les condiments sont permis pour éveiller bébé au goût avec un grand « G ». Evidemment, il convient de réaliser une initiation très progressive sous peine de refus catégorique : une pointe de curry dans sa purée de carottes, quelques grains de poivre dans son hachis Parmentier, une pincée de coriandre dans sa soupe…


Sources : Top Santé

 

Maintenant que l'on a démélé le "vrai" du "faux".... à vous de jouer !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vanessabzh29 17/06/2009 22:16

intéressant de savoir tout ça bonne soirée bisous

Régine 19/06/2009 12:33


J'aime savoir (de façon générale) si les idées reçues sont vraies ou fausses.

Bonne journée

Bisous